Vers l'abstraction en photographie
     

Vers l'abstraction en photographie

La première photographie permanente réussie connue - point de vue du Gras - prise par Nicéphore Niépce en 1827 a été réalisée avec un temps de pose d'environ une journée et sans doute plus : ainsi, de nombreux éclairages du lieu ont été enregistrés sur une même plaque sensible ce qui brouille les pistes concernant la nature du sujet photographié et donne à l'image un aspect irréel, mélange de géométrie et de flou. Le côté énigmatique est encore accentué par l'absence de couleur et de perspective évidente. Sans texte accompagnateur, impossible de trouver des indices sur le lieu photographié. En un mot, cette image schématise l'endroit.
Le temps de pose très long conduit à un résultat proche de ce que l'on obtiendrait aujourd'hui en superposant de nombreuses images. Finalement, il est surprenant de constater que l'Histoire de la Photographie nous donne des pistes pour aller vers l'abstraction, pistes qu'il reste à creuser avec les moyens disponibles aujourd'hui ou pour ceux qui le souhaitent, en revenant aux techniques anciennes.